Divorce par altération

Aux côtés du divorce à l'amiable, existe également le divorce pour altération définitive du lien conjugal.

Là encore, circulent à son propos, grand nombre d'idées fausses.

Il s'agit du divorce que l'on peut obtenir dès lors que l'on justifie vivre séparément depuis plus de deux ans.

C'est le divorce « automatique » comme disent les époux.

Au point que certains imaginent même qu'il n'est pas nécessaire de se rendre ni chez l'Avocat, ni devant le Juge, que dès lors qu'ils sont séparés de fait , c'est-à-dire matériellement, depuis plus deux ans, ils sont divorcés, comme par enchantement.

Pourtant, si dans cette hypothèse le divorce ne peut qu'être prononcé, il faut encore pour cela déposer une requête et aller devant le Juge, où l'autre époux pourra former une demande reconventionnelle, en divorce pour faute par exemple.

En effet, quoi qu'on en dise, le divorce pour faute existe toujours.